Dominique     Dallenbach

Une aventure

Le patchwork a rejoint ma vie il y a plus de 20 ans. C'est devenu une addiction.


De fil en aiguille, à coup de bouts de tissus coupés, empilés, assemblés, décousus, rapiécés il a raccommodé ma vie intérieure, il a stimulé ma créativité, il a jalonné mon existence de rencontres, de découvertes, de partages et d'échanges. En confectionnant des quilts j'ai trouvé un chemin qui fait de moi une femme en accord avec elle-même.


L'Australie a rejoint ma vie il y a plus de 25 ans. C'est devenu une addiction.


De séjours en séjours, à coup de kilomètres parcourus, elle a révélé ma source intérieure, stimulé ma curiosité, rempli mes rêves de découvertes, de rencontres humaines et animales, de merveilles en tous genres. En arpentant son paysage j'ai trouvé une force pour ma vie.


Le patchwork et l'Australie ont rejoint ma vie. C'est devenu une addiction.


Et forcément ils se sont unis pour devenir des quilts qui reflètent ma passion

Un peu de moi

NĂ©e Ă  Lausanne en 1956, enfant de Pully je suis l'aĂ®nĂ©e d'une fratrie de trois. Devenue infirmière en soins gĂ©nĂ©raux j'ai pratiquĂ© 30 ans, Ă  temps partiel mon mĂ©tier dans diffĂ©rents hĂ´pitaux et institutions. MariĂ©e en 1979 j'ai deux fils. En famille nous avons visitĂ© le Pacifique Sud depuis 1985 et ils continuent maintenant de leur cĂ´tĂ©. J'ai dĂ©couvert le patchwork il y a fort longtemps mais ai pris mes premiers cours en 1991, Depuis je n'ai jamais cessĂ© de coudre et d'essayer de me perfectionner. 

Bref historique du patchwork

Depuis la nuit des temps l'humain assemble des morceaux de peaux, de textiles végétaux et de tissus pour se tenir chaud. Cousu sommairement au départ dans un but uniquement utilitaire, la créativité des femmes a, petit à petit, amélioré la technique et embelli l'ouvrage pour le plaisir du regard.

"Quilt" vient du mot latin "culcita" qui signifie "couverture". Un quilt est composé de trois couches:


- le top: en patchwork le plus souvent, c'est à dire fait de morceaux de tissus assemblés. Parfois d'une seule pièce ( plain quilt)


-le matelassage: dans les anciens quilts on utilisait des habits usagés, de la laine brute, parfois de vieux journaux. Aujourd'hui on utilise de la ouatine en coton, laine ou synthétique


-Le dos: qui est généralement constitué d'un seul morceau de tissus. Parfois piècé.


Le quilting, c'est Ă  dire le matelassage, consiste Ă  relier les trois couches au moyen de petits points Ă©xĂ©cutĂ©s avec un fil solide. Si les premiers quilts de pionnières Ă©taient quiltĂ©s rudimentairement, la signature d'une femme amish se reconnait rien qu'au nombre et Ă  la rĂ©gularitĂ© de ses points sur un cm! Le quilting ajoute Ă  la beautĂ© de l'ouvrage  

Service gratuit et accessible Ă  tous

Je crée mon site